La cathédrale un peu, beaucoup… à l’infini !

affichecathedrale

C’est certainement l’évènement de l’année. « Beauvais la cathédrale infinie » célèbre la beauté et la majesté de l’une des plus belles cathédrales de France. Conçu et mis en scène par Skertzò, le spectacle a lieu du 13 juin au 21 septembre.

 Skertzò kézako ?

Hélène Richard. Crédit photo : L'Union Presse.

Hélène Richard. Crédit photo : L’Union Presse.

Dirigée par Hélène Richard et Jean-Philippe Quesne, Skertzò est une société qui a l’étrange idée de considérer les monuments comme des personnages. Des personnages qu’il faut habiller, qu’il faut animer, à qui il faut redonner la vie. Ils créent des spectacles héritiers des sons et lumières traditionnels, mais à la pointe de la technologie.

Ils se définissent comme des montreurs de rêves…   »Dans un monde en perpétuelle mutation, Skertzò écrit des spectacles avec rigueur et fantaisie, avec pertinence et quelquefois impertinence. »

La cathédrale de Beauvais n’a pas été la seule à succomber aux charmes de cette petite entreprise, puisque les deux artistes ont fait montre de tout leur savoir-faire et de toute leur fantaisie à Reims pour les 800 ans de la cathédrale… mais également au château de Chambord, aux fêtes des Lumières de Lyon, à Paris, à Poitiers, à Amiens, à Pau, au Stade de France pour son inauguration… et jusqu’au Mur de Jérusalem !

Un monument hors du commun

Saint-Pierre de Beauvais. Crédit photo : Thanh T. Nguyen.

Saint-Pierre de Beauvais. Crédit photo : Thanh T. Nguyen.

Il n’est pas étonnant que Skertzò se soit intéressé de près à la cathédrale Saint-Pierre. Rappelons (mais le doit-on vraiment ?) qu’elle dispose du chœur gothique le plus haut du monde (il s’élève à 48,50 m de haut) et qu’il s’agit d’un édifice inachevé. De quoi éveiller les curiosités.

Ses travaux ont débuté en 1225, le chœur est achevé en 1272… avant de s’effondrer en partie en 1284 ! Qu’importe, les travaux recommencent jusqu’au XIVe siècle, sont interrompus par la guerre de Cent ans et le transept est bâti au XVIe siècle. Une longue construction pour un édifice exceptionnel.

Nous vous l’avions dit : rien d’étonnant à ce que les spécialistes de Skertzò se soient intéressés de près à la cathédrale Saint-Pierre.

Ce qu’apporte le spectacle

Crédit photo : Skertzò. Photo Yann Cochin.

Crédit photo : Skertzò. Photo Yann Cochin.

Vous l’aurez compris, dans leur spectacle, l’acteur principal, c’est la cathédrale elle-même. C’est tout d’abord l’histoire de sa construction qui vous sera proposée. Une visite immobile au cœur des siècles où vous découvrirez les différentes étapes, les grandes lignes de cet édifice et toute une profusion de détails qui font son originalité, le tout souligné par des projections lumineuses mettant en valeur les différents éléments.

Quel plus bel écran que cette façade ? C’est ce qu’a parfaitement compris l’équipe de Skertzò qui y projettera une tapisserie géante, un orgue gigantesque ou encore des géants bâtisseurs. C’est également l’occasion de matérialiser ces sculptures qui occupaient autrefois les niches. Un effet saisissant de réalisme. Et peut-être en clou du spectacle : un arbre de vie naîtra sous vos yeux.

« Une cathédrale de dentelle et de lumière, une cathédrale habitée »

Crédit photo : Skertzò.

Crédit photo : Skertzò.

Laissez-vous entraîner pour 20 minutes à travers plusieurs siècles d’histoire, de poésie. Attendez que la nuit tombe, que les éclairages publics se mettent en veilleuse, installez-vous sur le parvis et que le spectacle commence : une exploration du temps sous forme de feu d’artifice visuel. Un cours d’histoire de l’art ou un simple moment de plaisir et de bonheur à vivre seul, en amoureux ou en famille. Vous allez l’aimer un peu, beaucoup, passionnément… à l’infini !

 

Spectacle gratuit
Parvis de la cathédrale
03 44 15 30 30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>