« Plein Champ » : une exposition haute en couleurs à la Galerie Nationale de la Tapisserie.

Jusqu’au 18 août 2013 à Galerie nationale de la tapisserie, l’exposition « Plein Champ » présente des œuvres du grand maître de la tapisserie Dom Robert en dialogue avec des créateurs contemporains. Tapisserie affiche

L’art de la Tapisserie, « Plein Champ » avec Dom Robert

Conçue par la Mission Arts plastiques de la Ville de Beauvais et l’association Dom arbre tapisserieRobert, l’exposition Plein Champ se consacre à Dom Robert, moine bénédictin et grand maître de la tapisserie de la seconde moitié du XXe siècle. Puisant son inspiration dans les alentours de l’abbaye d’En Calcat dans le Tarn ou dans la campagne anglaise, Dom Robert s’est attaché toute sa vie à représenter la faune et la flore soulignant avec une grande virtuosité les variations saisonnières, le foisonnement et la beauté de la nature.
L’exposition rassemble une trentaine de tapisseries, issues des collections de l’abbaye d’En Calcat et du fonds textile du XXe siècle du Mobilier national, ainsi qu’une sélection d’aquarelles et de dessins. Elle est la dernière grande présentation hors les murs des œuvres de Dom Robert, avant l’ouverture en 2015, du musée consacré à l’artiste dans l’Abbaye-école de Sorèze.
Plein Champ propose également d’ouvrir le dialogue entre l’œuvre de Dom Robert, la tradition ancestrale de la tapisserie et le champ de la création contemporaine. Les collections anciennes du Mobilier national (tapisseries du XVIe siècle) et de la Ville de Beauvais (études pour cartons de tapisserie du XIXe siècle de la dynastie des Milice), les œuvres de six artistes internationaux (Carole Chebron, Roni Horn, Romain Kronenberg & Benjamin Graindorge, Didier Marcel et Olivier Sévère) et l’intervention graphique de l’atelier k.ro.line, contribuent ainsi à la définition et à l’élargissement de la notion de « Plein Champ ».

Une exposition de nature et de paysage

Plein Champ, le titre de l’exposition, renvoie à ce qui se tient sous nos yeux, à cette terre et à ces paysages que l’on peut embrasser du regard. Cette conception d’une chevauxnature simple et intarissable donne libre champ à l’expérience contemplative et créative de l’artiste qui allie l’observation minutieuse du détail à un grand sens de la composition ;
« La nature peut être à elle seule un champ de recherche et de trouvailles aussi inépuisable que le champ des étoiles. » (Dom Robert) . 
Plein champ participe également d’une stratégie de dépassement et de débordement. Jouant sur les effets de contraste des matières, les juxtapositions colorées et les rapports d’échelle, la nature de Dom Robert éclate et se prolonge au-delà des bords de la tapisserie. Ne pouvant appréhender au premier regard la composition globale, le spectateur devient promeneur de l’intérieur où seul l’écoulement du temps lui permet de distinguer les multiples espèces animales et végétales qui incarnent le vivant, le mobile, le fugace.

Du classique… au contemporain !

La particularité de cette exposition est qu’elle juxtapose les tapisseries du XXème siècle avec la toute jeune création contemporaine. Ces artistes ont en commun de traiter du thème de la vision en créant des œuvres qui se prêtent à la projection et nous font percevoir une réalité autre, issue d’une construction intellectuelle et intelligente du sensible. Chaque œuvre expose l’histoire de sa naissance et de sa contemporainfabrication, et interroge l’acte de création dans son expérience et sa réception. La diversité des médiums et le sens donné aux matériaux (plaques au sol en marbre Bardiglio, photographies de plumes d’oiseaux, empreintes de terre labourée, maquette-paysage en basalte, espèces végétales et minérales en porcelaine, verre, laine et sucre, etc.) témoignent des pouvoirs créatifs du monde naturel. Faisant appel à un mode de production proche de l’artisanat, les oeuvres éclairent sous un regard contemporain, le rôle du geste créatif, la recherche obstinée de perfection du travail, ainsi que la transmission des savoir-faire.

 

Une exposition dans un lieu unique : la Galerie Nationale de la Tapisserie

Inaugurée en 1976 et jusqu’alors propriété de l’État, la Galerie est reprise par la Ville de Beauvais en avril 2013, par le biais d’un échange avec l’actuelle manufacture, galerie nationale de la tapisseriesituée dans les anciens abattoirs municipaux. Dans le prolongement de l’obtention du label « Ville d’art et d’histoire » en 2012, son projet culturel et scientifique s’articule autour d’une identité « Patrimoine et Création ». S’appuyant sur un réseau régional et national de structures culturelles (musées, fonds régionaux d’art contemporain, collections privées, galeries d’art), le programme d’expositions multiplie les passerelles entre l’histoire, le patrimoine et le foisonnement de la création actuelle, avec un intérêt particulier pour le thème de l’ornement et des arts décoratifs.

Nouvel outil de rayonnement au service de la politique artistique et culturelle, la Galerie est également amenée à jouer un rôle majeur dans le nouveau cœur de ville.

 

 

Galerie nationale de la tapisserie
22 rue saint-Pierre –
60000 Beauvais
Tel: 03 44 15 67 00

Exposition du mardi au vendredi de 12h à 18h,
les samedis et dimanches de 10h à 18h
• Entrée libre.

www.beauvais.fr/galerie-nationale-de-la-tapisserie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>